Le Blogue

par Patricia Dorval

La vision des insectes

Thomas Shahan
photo: Thomas Shahan via Easy Door Blog

Hier matin, je faisais mon ménage et me suis soudainement arrêté pour observer une fourmi qui s'était écartée de son chemin et, malencontreusement fait prendre au piège dans une toile d'araignée. Quelques secondes plus tard, la propriétaire de la toile arriva, sortie son dard et l'enfonça scrupuleusement dans la fourmi. Celle-ci se débattue mais, ce fut en vain car la seconde suivante, la madone, à toute vitesse, se mit à l'envelopper de son fil blanc, jusqu'à ce que mademoiselle fourmi soit complètement immobile. Fascinant comme spectacle, mais pas tellement légitime!
 
Par la suite, je me suis questionné sur la vision qu'ont les insectes. Est-ce qu'ils voient la vie en couleur ou noir et blanc? Est-ce qu'ils voient les choses en deux, trois ou peut-être dix dimensions? Est-ce qu'ils voient les choses tout court?? Est-ce que la fourmi chérie aurait pu contourner ce chemin et du coup, éviter de se faire mettre chaos tel Mohamed Ali mit chaos Sonny Liston dans la première minute, premier round dans un combat de 1965 !?!

J'ai poussé un peu plus loin ma curiosité et, j'ai appris ceci:

La vision des fourmis n’est tout de même pas très nette en comparaison avec leurs cousines les abeilles. 
La netteté de la vision dépend, entre autres, du nombre d’ommatidies qui composent l'œil.
Certaines fourmis ne voient qu’en noir et blanc alors que d’autres espèces voient en couleurs.

Les fourmis ont deux yeux composés. Ils sont constitués d’une centaine de facettes appelées ommatidies.
Chaque cellule va "photographier" une partie de l’image.
C’est le cerveau qui va faire une synthèse de toutes ces informations afin de reconstituer une image complète.
Le principe des yeux composés est environ le même que celui d’un puzzle. Bon! En plus de ne pas avoir une très bonne vue, peut-être faisait-elle de la myopie cette petite fourmi!
 
Voici ce que j'ai trouvé au sujet des arachnides (araignées):

Contrairement aux insectes, les araignées portent des yeux simples et non composés de facettes, le plus souvent au nombre de 8, bien que certaines espèces n'en possèdent que 6, voire 4, 2 ou même aucun. La vision des araignées est néanmoins très mauvaise. Seule la paire d'yeux située au milieu et à l'avant, permet une vision directe. Les yeux latéraux ne détectent que les mouvements. Mais, ces araignées utilisent une astuce, jusque-là inconnue, pour juger de ce qui les entoure et pour sauter sur de grandes distances, tout cela grâce à une vision floue. Étonnant! N'est-ce pas?!

Aucun animal ne voit la même chose disent les scientifiques; il existe autant de forme de vision qu'il existe de types d'yeux et d'espèces: plus d'un million. Si toutes les sortes d'yeux sont dans la nature, c'est parce que la vision de chaque espèce est adaptée à son mode de vie. Il faut des yeux pour fuir, pour tuer, pour se déplacer ou encore pour séduire. Plus un animal a des rapports riches avec son environnement, plus ses organes des sens sont complexes et c'est particulièrement vrai pour la vision et la vision des abeilles aussi.
 
 
Sources:

Vie et Mœurs des Abeilles - Karl von Frisch
Les
Abeilles - J. Gould et C. Gould

www.gurumed.org

 

LUNETTES INSECTILES

Des motifs sur les ailes de papillion aux toiles d'araignées... Il faut avouer que les formes et les couleurs du monde des insectes et des arachnides sont fascinantes. Voici quelques montures qui captent cette beauté:

Boz
Boz

Lafont
Lafont

Zanelli
Zanelli

Zanelli
Zanelli

Retour aux articles