Le Blogue

par Jennifer Laoun-Rubenstein, o.o.d

Objet du désir - une interview avec Mlle Bocca de Face à Face

Face à Face

Cette semaine, nous avons réussi à interviewer la séduisante Mlle Bocca! La star de la collection solaire Face à Face nous parle de ses impressions de Montréal et nous révèle le secret de ses jambes ultra-sexy.

JLR - Tu as commencé ta carrière de monture solaire à Paris, où tu es née. Comment t'es-tu démarquée de la concurrence dans cette ville iconique au sein de la mode?

BOCCA - Ce n'était pas facile... je n'étais qu'une simple masse d'acétate; éteinte et amorphe. Je dois tout à Pascal Jaulent, directeur artistique de Face à Face qui a cru en moi et qui m'a transformé en modèle d'édition limitée. Il est difficile à croire que seulement 200 copies de moi existent dans chacune de mes deux couleurs (rouge/crème et noir/rouge)!

Face à FAce

JLR - J'admire beaucoup la créativité de Pascal Jaulent. Tu es très chanceuse d'avoir travaillé avec lui. Quel fut son inspiration pour ton look?

BOCCA - Monsieur Jaulent fut un de plusieurs designers approchés par LYF - une revue de Milan passionnée de l'optique et du design- pour créer une monture inspirée d’une œuvre d’art. Jaulent avait un coup de coeur pour le sofa Mae West du grand artiste surréaliste Salvador Dalí et m'a créé à son image.

Face à Face

JLR - Quand as-tu débuté ton nouveau style?

BOCCA - À la foire optique Silmo, l'année dernière. Ce fut un succès fou: j'étais nominée pour le prix Silmo d'Or! J'ai été vendue aux enchères pour contribuer à la lutte contre le trachome, une maladie des yeux qui peut mener à la cécité.

JLR - Une excellente cause. Comment as-tu décidé de quitter Paris pour Montréal?

BOCCA - J'ai rencontré Mylène Laoun, responsable des achats chez Georges Laoun Opticien. Elle m'a tout de suite offert un espace dans la vitrine. Il paraît que les clients Georges Laoun recherchent souvent des montures originales, comme moi. De plus, j'ai toujours trouvé Montréal très vibrante comme ville. Il y a toujours quelque chose à faire ici! Je suis triste que le Festival international de jazz soit déjà terminé, mais l'été n'est pas encore derrière nous!

Face à Face

JLR - Nos lecteurs veulent savoir ce que tu fais pour avoir des jambes aussi ravissantes.

BOCCA - Comme je suis faite entièrement à la main, chacune de mes courbes est parfaite. Je porte toujours mes talons hauts rouges pour donner l'illusion d'avoir de plus longues jambes. J'ai entendu parler du Festival Burlesque de Montréal, qui aura lieu au mois de septembre. J'assisterai peut-être à un atelier de danse pour m'échauffer davantage.

JLR - C'est beau de voir une monture avec autant de confiance en elle-même. Merci, Mlle Bocca pour ton temps!

BOCCA - Merci à toi!

Face à Face

 

 

Retour aux articles