Le Blogue

par Sherif Laoun

Tout est flou

Presbytie
photo via 20-20 vision perfection 

Vous commencez votre 4e décennie, et vous remarquez que l’encre des journaux est un peu plus grise, un peu plus pâle. C’est normal ; avec l’internet qui gruge leurs profits, les journaux doivent bien couper quelque part.

Là c’est fini! Vous ne laisserez plus vos enfants utiliser votre téléphone. Les deux insistent qu’ils n’ont pas joué avec vos réglages, mais l’écran est assurément moins clair que la semaine passée.

Ben, peut-être que ce n’est pas l’encre qui pâlit ou vos enfants qui bousillent les réglages. Peut-être que c’est plutôt la presbytie qui débute. Peut-être que vous devez corriger votre vision de près.

Presbytie? Vision rapprochée? Mais j’ai une vision parfaite! La semaine passée, j’ai pu distinguer un hibou gris d’un harfang à cent mètres! Eh oui! Et au printemps vous percevez la planète Mars à l’œil nu. Mais pour ce qui est de votre vision de près, hélas, c’est l’évolution de votre œil.

Le cristallin est la partie de l’œil qui nous permet de voir à plusieurs distances. C’est un tissu fibreux qui s’aplatit (son état naturel) quand on regarde de loin, et qui s’épaissit plus on veut voir de près. Dans la quarantaine le cristallin commence à perdre de son élasticité et se courbe moins, ce qui diminue la qualité de la vision de près.

Quel désastre! Que vais-je faire. Je lis 4 livres par semaine, mon travail est de me coller à un écran et j’adore faire du crochet. Pourquoi vivre!

Respirez, il y a des outils simples qui règlent le problème ; les lunettes. Celles-ci vous permettront de lire 50 nuances de Grey ou Anna Karenina (ou pourquoi pas les deux). 

Pour voir toutes les solutions, appelez Georges Laoun opticien au 514 844 1919 (boutique rue Saint-Denis) ou 514 985-0015 (Boutique du Musée des beaux-arts de Montréal).

Revenez la semaine prochaine pour des solutions à votre train de vie.

Retour aux articles